Les CRS en boucliers ont répondu aux chants des manifestants à l’aide de boucliers et de gaz…

Les gendarmes mobiles sont sans arrêt mobilisés autour de la villa du président et de sa femme. Ils étaient donc sur place lorsqu’une cinquantaine de manifestants sont venus exprimer leur colère vendredi 5/04, veille de l’acte 21.

Les manifestants ont entonné des chants comme « Emmanuel Macron, on vient te chercher chez toi… » et ont refusé les ordres donné par les CRS de quitter les lieux. S’en est alors suivi une bataille rangée à coups de grenades lacrymogènes?

.


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments