Une attitude déplacée de plus pour le président la commission européenne, pendant la célébration du 25e anniversaire du massacre Tutsis…

Alors qu’il venait d’allumer la flamme du monument commémoratif, Juncker a frôlé la catastrophe en reculant, mettant sa torche au contact de la femme du président rwandais.

La réaction de l’hôtesse présente a permis d’éviter le pire. Ce n’était vraiment pas le lieu pour faire cette bourde étant donné que le mémorial de Gisozi à Kigali a été disposé à l’endroit où plus de 250.000 victimes du génocide avaient été enterrées.

.

Ce n’est malheureusement pas la première fois que Juncker agit de façon « bizarre » comme en 2018 lorsqu’il titube au somment de l’OTAN

.



ou plus récemment lorsqu’il se permet de mettre sa main dans les cheveux d’une fonctionnaire du protocole de la commission européenne

.

 

Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.


 


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments