A l’image de cette femme qui se fait taper sur la tête alors qu’elle est de dos et qu’elle ne représente aucun danger…Voir cette vidéo.

Il est de plus en plus difficile en France d’exprimer son mécontentement, le droit à manifester se restreint de semaine en semaine à mesure que le gouvernement cherche des solutions pour réprimer ce mouvement qui ne s’essouffle toujours pas. On attend toujours de vraies réponses aux revendication…

L’ONU avait accusé la France d’utilisation disproportionnée de la force pendant le mouvement Gilets Jaunes, amenant sont lot de violences policières injustifiées; notre gouvernement a pris le temps de répondre en argumentant à leur manière.

Rien d’anormal ni d’alarmant pour le ministère de l’intérieur, pour qui ce ne sont que des réponses légitimes face aux dangers que représente ces manifestants.

.

Comment l’expliquer à cette femme qui se reçoit un bon coup par derrière qui la met KO ?



.


On pourrait aussi parler de la liberté de la presse qui couvre ces événements mais pour qui cela devient de plus en plus difficile étant donné que certains journalistes se font taper par la police, et se font ensuite interdire de participer aux futures manifestations.

.

.



Vous pouvez voir les réponse de la France à l’ONU dans ces articles :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/violences-policieres-la-france-rejette-les-accusations-de-l-onu-et-justifie-ses-methodes-de-maintien-de-l-ordre-20190424

et



https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/04/24/gilets-jaunes-la-france-rejette-en-bloc-les-critiques-de-l-onu-sur-l-usage-excessif-de-la-force_5454020_3224.html

 

 


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments